• Service clientèle
    privé et dédié
    par WhatsApp
    7 jours sur 7
  • Service clientèle
    par E-Mail
    Réponse garantie
    7 jours sur 7
  • 100%
    TNT
    GLS
    SATISFAIT OU
    REMBOURSÉ
    Livraison Gratuite
    à partir de 49€ d'achats
    LIVRAISON EXPRESS 6,90 €
    Supplément Corse et Îles Baléares
Acceptation immédiate
DEVENEZ CLIENT VIP
Cliquez ici
Recevez jusqu'à
15% de remise fixe
Toute l'année, sur tous nos produits
Toutes
les
marques
Accueil > BAYER PACK 20 X PROFENDER 30 MG/7,5 MG SOLUTION SPOT-ON POUR CHAT DE 0,5 À 2,5 KG 1 PIPETTE

BAYER
PACK 20 X PROFENDER 30 MG/7,5 MG SOLUTION SPOT-ON POUR CHAT DE 0,5 À 2,5 KG 1 PIPETTE

Pour le chat atteint ou exposé au risque d’infestations parasitaires mixtes causées par les vers ronds et vers plats

PACK
144.00
Certains pays requièrent la délivrance d’une ordonnance pour la vente de ce médicament.

Profender 30 mg/7,5 mg solution pour spot-on pour petits chats

COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE
Principes actifs:
Profender contient 21,4 mg/ml d’emodepside et 85,8 mg/ml de praziquantel.
Chaque dose unitaire (pipette) de Profender délivre:

Volume Emodepside Praziquantel

Profender pour Petits Chats
(≥ 0,5 – 2,5 kg)
0,35 ml 7,5 mg 30 mg

FORME PHARMACEUTIQUE
Solution pour spot-on.
Solution jaune clair à brune.
4. INFORMATIONS CLINIQUES
4.1 Espèces cibles
Chats
4.2 Indications d’utilisation spécifiant les espèces cibles
Pour les chats atteints ou exposés au risque d’infestations parasitaires mixtes causées par les vers
ronds et vers plats des espèces suivantes :
Vers ronds (Nématodes)
Toxocara cati (stades adulte mature et immature et stades larvaires L3 et L4)
Toxascaris leonina (stades adulte mature et immature et stade larvaire L4)
Ancylostoma tubaeforme (stades adulte mature et immature et stade larvaire L4)

Vers plats (Cestodes)
Dipylidium caninum (stade adulte)
Taenia taeniaeformis (stade adulte)
Echinococcus multilocularis (stade adulte)
4.3 Contre-indications
Ne pas utiliser chez les chatons de moins de 8 semaines ou pesant moins de 0,5 kg.
4.4 Mises en garde particulières à chaque espèce cible
Un shampoing ou un bain dans l’eau directement après l’application du produit sur la peau peut
réduire l’efficacité du produit. C’est pourquoi, les chats traités ne doivent pas être baignés jusqu’à ce
que la solution ait complètement séché.
La résistance d’un parasite à une classe particulière d’anthelminthiques, quelle qu’elle soit, peut se
développer suite à l’usage fréquent et répété d’un anthelminthique de cette classe.
4.5 Précautions particulières d'emploi
Précautions particulières d'emploi chez les animaux
Appliquer seulement à la surface d’une peau saine. Ne pas faire avaler ou administrer par voie
parentérale.
Eviter que le chat traité ou les autres chats du foyer lèchent le site d’application tant qu’il est humide.
Compte tenu de l’expérience limitée d’utilisation du produit sur les animaux malades ou débilités, ce
produit ne sera utilisé qu’après évaluation du bénéfice/ risque pour ces animaux.
Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire
aux animaux
Lire la notice avant utilisation.
Ne pas manger, boire ou fumer pendant l’application.
Eviter tout contact direct avec la zone d’application tant qu’elle est humide. Veiller à tenir les enfants
éloignés des animaux traités pendant cette période.
Se laver les mains après l’application.
En cas de contact accidentel avec la peau, laver immédiatement à l’eau et au savon.
En cas de contact oculaire accidentel, rincer abondamment les yeux à l’eau.
Si les symptômes cutanés ou oculaires persistent, ou en cas d’ingestion accidentelle, demandez
immédiatement conseil à votre médecin et montrez-lui la notice ou l’étiquetage.
Veiller à ce que les enfants n’aient pas de contact intensif prolongé (par exemple pendant leur
sommeil) avec les chats traités pendant les 24 heures suivant l’application du traitement.
Le solvant contenu dans ce produit pourrait marquer certains matériaux tels que le cuir, les tissus,
plastiques et surfaces vernies. S’assurer que le point d’application est sec avant tout contact avec
l’une de ces surfaces.
L’échinococcose représente un danger pour l’homme. L’échinococcose est une maladie à déclaration
obligatoire auprès de l’OIE ; les instructions spécifiques de traitement, de suivi et de protection des
personnes sont à demander aux autorités compétentes concernées.
4.6 Effets indésirables (fréquence et gravité)

Le produit peut provoquer de la salivation et des vomissements dans de très rares cas. Ceci résulterait
du léchage du site d'application par le chat, immédiatement après le traitement.
Dans de très rares cas après administration de Profender, une alopécie transitoire, du prurit et/ou une
inflammation ont été observés au site d'application.
La fréquence des effets indésirables est définie en utilisant la convention suivante :
-très fréquent (effets indésirables chez plus d’1 animal sur 10 au cours d’un traitement)
- fréquent (entre 1 et 10 animaux sur 100)
-peu fréquent (entre 1 et 10 animaux sur 1 000)
-rare (entre 1 et 10 animaux sur 10 000)
-très rare (moins d’un animal sur 10 000, y compris les cas isolés).
4.7 Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte
Peut être administré pendant la gestation et la lactation.
4.8 Interactions médicamenteuses et autres
L’Emodepside est un substrat pour la glycoprotéine P. Des traitements simultanés avec d’autres
médicaments qui sont des substrats/inhibiteurs de la glycoprotéine P (par exemple, l’ivermectine et
autres lactones macrocycliques antiparasitaires, l’érythromycine, la prednisolone ou la ciclosporine)
pourraient conduire à des interactions sur la pharmacocinétique de ces médicaments. Les
conséquences cliniques potentielles de telles interactions n’ont pas été évaluées.
4.9 Posologie et voie d’administration
Schéma posologique
Les doses minimales recommandées sont de 3 mg d’emodepside/kg de poids corporel et 12 mg de
praziquantel/kg de poids corporel, soit 0,14 ml de Profender/kg de poids corporel.

Un traitement d’une seule administration est efficace.
Mode d’administration
Réservé à l’usage externe.
Sortir une pipette de l’emballage. Tenir la pipette en position verticale, tourner et tirer le capuchon.
Utiliser le capuchon à l’envers pour visser et perforer l’orifice de la pipette.
Ecarter les poils du cou du chat, à la base du crâne, de façon à voir la peau. Placer l’extrémité de la
pipette sur la peau et presser fermement plusieurs fois pour en vider le contenu directement sur la
peau. L’application à la base du cou permettra de minimiser les possibilités de léchage du produit par
le chat.

4.10 Surdosage (symptômes, conduite d’urgence, antidotes), si nécessaire
L’application de doses allant jusqu’à 10 fois la dose recommandée chez des chats adultes et jusqu’à 5
fois la dose recommandée chez des chatons a provoqué de façon occasionnelle de la salivation, des
vomissements et des signes neurologiques (tremblements). Ces symptômes résulteraient du léchage du
site d’application. Les symptômes étaient complètement réversibles.
Il n’y a pas d’antidote spécifique connu.
4.11 Temps d’attente
Sans objet.
5. PROPRIÉTÉS PHARMACOLOGIQUES
Groupe pharmacothérapeutique: agent antiparasitaire.
Code ATCvet : QP52AA51.
5.1 Propriétés pharmacodynamiques
L’emodepside est un composé semi-synthétique appartenant à la nouvelle classe des depsipeptides. Il
est actif contre les vers ronds (ascaris et ankylostomes). Dans ce produit, l’emodepside est
responsable de l’efficacité contre Toxocara cati, Toxascaris leonina, et Ancylostoma tubaeforme.
Il agit au niveau des jonctions neuromusculaires en stimulant les récepteurs présynaptiques de la
famille de la sécrétine entraînant la paralysie et la mort des parasites.
Le praziquantel est un dérivé de la pyrazinoisoquinoléine et est efficace contre les vers plats comme
Dipylidium caninum, Echinococcus multilocularis et Taenia taeniaeformis.
Le praziquantel est rapidement absorbé à la surface du parasite et agit en modifiant la perméabilité au
Ca++ des membranes du parasite. Cela entraîne des dommages sévères du tégument du parasite, des
contractions, une paralysie et une perturbation du métabolisme, entraînant ainsi la mort du parasite.
5.2 Caractéristiques pharmacocinétiques
Après application cutanée de ce produit chez les chats à la dose minimale thérapeutique de 0,14 ml/kg
de poids corporel, on observe des concentrations maximales sériques moyennes de 32,2 ± 23,9 μg/l
d’emodepside et 61,3 ± 44,1 μg/l de praziquantel. Ces concentrations maximales sont atteintes 3,2 ±
2,7 jours après application pour l’emodepside, et 18,7 ± 47 heures pour le praziquantel. Les deux
principes actifs sont ensuite lentement éliminés avec une demi-vie de 9,2 ± 3,9 jours pour
l’emodepside et de 4,1 ± 1,5 jours pour le praziquantel.
Après administration orale chez le rat, l’emodepside est distribué dans tous les organes. Les
concentrations les plus élevées sont retrouvées dans la graisse. L’emodepside est éliminé
essentiellement par voie fécale, principalement sous forme non métabolisée et de dérivés hydroxylés.
Des études réalisées sur plusieurs espèces différentes montrent que le praziquantel est rapidement
métabolisé dans le foie. Les métabolites principaux sont les dérivés monohydroxycyclohexyl du
praziquantel. L’élimination rénale prédomine.
6. INFORMATIONS PHARMACEUTIQUES
6.1 Liste des excipients
Butylhydroxyanisole
Isopropylidene glycerol
Acide lactique

6.2 Incompatibilités
Aucune connue.
6.3 Durée de conservation
Durée de conservation du médicament vétérinaire conditionné pour la vente : 3 ans.
6.4 Précautions particulières de conservation
A conserver dans l’emballage extérieur d’origine de façon à protéger de l’humidité.
6.5 Nature et composition du conditionnement primaire
Présentations pipette de 0,35 ml, 0,70 ml et 1,12 ml
Plaquette thermoformée de 2, 4, 12, 20 ou 40 pipettes
uni-doses ; seulement pour les pipettes de 0,70 ml :
plaquette thermoformée de 80 pipettes.
Conditionnement Pipette blanche en polypropylène avec capuchon dans
une plaquette aluminium.
Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.
6.6 Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments vétérinaires non
utilisés ou des déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments
Profender ne doit pas être déversé dans les cours d’eau car l’emodepside a montré des effets nocifs
sur les organismes aquatiques.
Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en
vigueur régies par la réglementation sur les déchets.
7. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ
Bayer Animal Health GmbH
D-51368 Leverkusen
Allemagne